slide11
slide22

Présentation

Bienvenue sur le nouveau site du Torii Béziers qui est une association biterroise d’Aïkido  depuis 1986.

Nous invitons toutes les personnes désireuses de découvrir notre art martial à venir nous rencontrer dans notre Dojo.

A tous les pratiquants de passage munis d’une licence à jour : la porte est toujours ouverte !

Notre site a changé d’adresse, merci de mettre à jour vos favoris…

Témoignages

J’ai découvert l’Aïkido par le biais de la littérature japonaise, notamment avec le livre « Bushido, l’âme du Japon ». Étant fasciné par le Bushido et les Samouraï, j’étais a la recherche d’ un endroit ou l’on pourrait m’enseigner le sabre et je suis tomber sur l’aïkido. J’ai, de suite, était fasciné car c’est un art martial adapté aux agressions d’aujourd’hui, à la fois ancestral et rempli d’histoire , Depuis cet art martial prend une énorme place dans ma vie. Puis est venu cette fascination pour le maître fondateur Ueshiba qui avait atteint l’invincibilité, il a été la preuve vivante que les gros bras ne servent a rien.  « Combattre 1 personne comme si il y en avait dix-mille et dix-mille personnes comme si il n’y en avait qu’une seule »  c’est cela l’Aïkido !!!!

Bien sur cela n’est que mon avis personnel…

Pour finir je citerai une parole de O Senseï Ueshiba : « Le mental est comme un miroir brillant, Prends soin de le garder toujours net, Et ne laisse pas la poussière s’y amasser. »

Kévin
Kévin25 ans - Pratiquant depuis 2 ans

Pourquoi avoir choisi l’Aïkido ?

Plusieurs raisons… Tout d’abord c’est un sport qui ne se pratique pas en compétition et où chacun peut pratiquer à son rythme.

L’Aïkido me permet d’apprendre à me défendre à main nue ou avec des armes.

Au sein du club, il y a une très bonne ambiance de convivialité et les autres pratiquants sont sympas. Il y a aussi  les rencontres entres d’autres pratiquants grâce aux stages qui sont organisés.

Pour moi, l’Aïkido est un art martial qui s’adapte à tout le monde, quel que soit l’âge.

Paul
Paul14 ans - Pratiquant depuis 2 ans

Réflexion personnelle sur le Torii

Le Torii  a pour moi une grande importance. Il m’a vu grandir : j’ai commencé l’Aïkido à 12 ans et depuis 28 ans je prends ma licence là-bas. J’y ai passé ma ceinture noire en 1991, donné des cours régulièrement avant mon départ pour la région parisienne en 2000. Il m’a permis de trouver ma voie professionnelle dans l’enseignement. Je suis toujours resté en contact avec le club et à chaque vacance scolaire, je retournais au Torii. Depuis mon retour en 2009 dans la région, je continue à venir m’y entrainer  très régulièrement.

Pierre CASTAY
Pierre CASTAYEnseignant 4ème Dan

Cela fait deux ans que j’ai commencé l’Aïkido. J’ai assisté, par hasard, à une des journées portes ouvertes. C’est donc sans préjugés et sans à priori que j’ai découvert cette discipline. D’abord un prétexte pour reprendre une activité physique, l’Aïkido m’a convaincu. Il est devenu pour moi un équilibre essentiel. Sa pratique a été une redécouverte de moi-même, de mes capacités, de ma résistance. J’ai pris confiance en moi et malgré mes doutes du début, mon asthme n’a pas été un frein. En tant que femme je me sens bien au Torii. Nous pratiquons dans le respect de soi et des autres. Si il y a une majorité de pratiquants masculins, les féminines y ont leur place.

Séverine
Séverine33 ans - Prantiquante depuis 2 ans

My experience in Aïkido so far is only a short one, as I’m just starting out.

I didn’t know what to expect when I first got into Aïkido. I suppose I thought it would be maybe like any other martial art with lots of fast sparring and attacks and blocks, but instead I found something a little bit different. I feel like Aïkido is harder, more complicated to figure out, because Aïkido is not about using force, but realising and controlling it when it comes to you. It takes a certain subtle precision and grace to get right.

But basically I just want to be a Samuraï !

Kimber
Kimber26 ans, Américaine - Pratiquante depuis 1 an - Créatrice du Logo

Je suis un pratiquant tardif dans l’Aïkido. A l’approche de ma petite cinquantaine d’années je me suis senti parfois comme un vielle arbre qui aurait connu quelques tempêtes concrétisées par des douleurs çà et là ; quelques sécheresses trahies par des rides au coin des yeux ; un manque d’écorce provoquant des trous dans ma capacité personnelle à accueillir avec sérénité les événements de la vie : bref fatigué, usé…

L’Aïkido a été  pour moi comme un jardinier arrivant avec son arrosoir, son terreau,  son grand sourire et ses cataplasmes naturels. 

Il a rendu beaucoup de souplesse aux branches, refermé les plaies de mes angoisses ; m’a redonné posture et attitude martiale pour les coups de vents à venir.

Du coup il est devenu essentiel dans ma vie ; c’est mon îlot de tranquillité pour chasser mes idées noires ou amplifier mes idées blanches ; ma partie de belote entre potes ou mon apéro-partie hebdomadaire…

Des conseils ? Surtout pas… Ah si… Si vous pensez après avoir lu ces lignes que ça vous fait envie mais que « bon-enfin-bref-parce-que-voilà-et-puis-y’a-zut ». Rangez votre tête, venez partager et après on parlera… peut être.

Franck
Franck50 ans - 3 ans de pratique

Actus